Tant qu’une de nous subit cette violence, nous resterons engagées :

Lettre à Noémie Lavoie, assassinée le 26 février 2019 dans Ahuntsic-Cartierville à Montréal

Chère Noémie,

Le 26 février dernier, nous apprenons ton décès. Nous, participantes, membres, travailleuses et administratrices du Centre des femmes solidaires et engagées, sentons la tristesse et la colère nous prendre au ventre. Tu as été assassinée, d’un coup de couteau au cou. Ton partenaire amoureux sera accusé le jour suivant.

Tu as 24 ans. Ta mère dit de toi que tu es pleine de vie, que tu fonces à 100 milles à l’heure. Tu as grandi au Saguenay, mais ta ville, c’est Montréal. C’est ici que tu as voulu te bâtir une vie. Malgré cela, tu es prête à quitter la ville que tu avais choisie pour fuir ton partenaire violent. Et c’est ici dans notre quartier, Ahuntsic-Cartierville, qu’un homme aura voulu exercer un contrôle total sur toi en t’enlevant la vie.

Nous savons que tu n’es pas la seule à avoir vécu des violences de la part de ton partenaire intime. Chacune d’entre nous, nous avons été touchées de près ou de loin par cette injustice sexiste. Nous l’avons vécue ou nous avons vu nos mères, nos sœurs, nos amies, nos collègues ou nos voisines tenter de se sortir d’une relation abusive. Au Québec, une femme sur 5 traversera ce même enfer. Pour certaines d’entre nous, la violence a même augmenté après avoir quitté un partenaire violent qui souhaitait maintenir son emprise sur nous.

Nos pensées vont à tes proches à qui nous offrons toutes nos condoléances. Ton décès nous fait mal. Il nous rappelle que tant que chacune d’entre nous ne sera pas libérée de la violence, aucune d’entre nous ne pourra réellement être libre. Il ravive notre colère devant les injustices sexistes qui perdurent. Il ravive notre soif de changement. Nous continuerons la lutte pour mettre fin aux violences envers les femmes. Nous ne t’oublierons pas.

Aux Noémie de ce monde : tu n’es pas seule. Le Centre des femmes solidaires et engagées est là pour t’aider à sortir de cette souffrance. Nous te croyons. Nous te comprenons. Que tu sois convaincue de quitter, fragilisée ou craintive, nous sommes là pour te soutenir. Nous t’accueillerons à bras ouverts, nous t’accompagnerons et respecterons ton processus.

Pour toutes les femmes d’Ahuntsic-Cartierville, nous unissons nos voix pour exiger un quartier sans violence, une ville sans violence et une société sans violence.

Centre des femmes solidaires et engagées : 514-388-0980 • info@cfse.cahttp://cfse.ca/fr/. Le Centre est situé au 1586 rue Fleury Est, porte 100 et est ouvert les mardis et mercredis de 8h30 à 17h00 et les jeudis de 8h30 à 21h00.


Les signataires

Lucia Bini
Claudette Boulianne
Gael Burton-Coté
Pina Campisi
Enza Cerrone
Line Chouinard
Jessica Cialdella
Houdelina Corrado
Marie-Josée Cornay
Maria D’Elia
Teresa De Cristo
Pina Di Pasquale
Gertrude Dumas
Carolina Eleazzaro
Maria Teresa Escobar
Armanthe Estiverne Bathalien
Maysoun Faouri
Jocelyne Forget
Sonia Fortini
Valeria Giannetti
Laurence Girard
Yanette Gonzales
Audrey Gosselin Pellerin
Giuseppina Gullaci
Josie  Iacono
Michelle Labrecque
Antonietta Lalli
Camille Laurent
Janelle LeBlanc
Marie-Christine Létourneau
Rita Malboeuf
Grace Martineau
Giovanna Mediati
Carole Michaud
Maria Morabito
Maria Napolitano
Antonina Pampena
Pina Panichella
Rolanda Pauletta
Ginette Poirier
Ana Pranjic
Yolette Richardson
Lucille Roy
Gina Ruscito
Mercedes Sànchez Balbuena
Maria Sglavo
Micheline Viau